Art Contemporain, patrimoine et fiscalité, Interview de l’agence SIX PM Par Franck Ladrière

Pouvez-vous nous présenter l’agence SIX PM en quelques mots ?

Nicolas Couturieux (Associé – Directeur Créatif) : Nous apportons une expertise complète pour les entreprises et les particuliers qui souhaitent se lancer dans l’achat d’œuvres d’art ou gérer une collection déjà constituée. Cela va du conseil sur le choix des artistes, à l’installation des œuvres, en passant par le financement puisque l’art reste une niche fiscale encore préservée avec différents leviers très efficaces. Nous intervenons aussi auprès d’institutions internationales (musées, fondations, collections…) dans l’organisation d’expositions et auprès d’entreprises qui souhaitent se différencier en communicant au travers de l’art (évènementiel, collaborations marques/artistes).

 

Quel est le lien entre la gestion de patrimoine et l’art contemporain ?

Ophélie Dantil (Avocate Fiscaliste) : L’art en général est reconnu comme une classe d’actif à part entière. Il s’agit d’un investissement émotionnel « SWAG » en anglais (silver, wine, art and gold). La fiscalité est avantageuse en cas de revente. Les gestionnaires de patrimoine le reconnaissent désormais comme un placement financier pertinent pour ceux qui veulent diversifier leur patrimoine. Cependant, le marché de l’art étant réputé pour être volatile et opaque, il est important d’être accompagné d’experts en la matière.

 

Quels sont les avantages de l’Art pour les entreprises ?

Ophélie Dantil : Les entreprises françaises qui achètent des œuvres d’artiste vivant peuvent, dans certaines conditions, déduire de leur résultat imposable sur 5 ans la totalité de la valeur de l’œuvre. Les loyers afférents à la location d’œuvres d’art peuvent également être déduits dès lors qu’ils sont engagés dans l’intérêt de l’entreprise et que les loyers ne sont pas excessifs pour faire simple.

Jean-Guillaume Panis (Associé – Directeur Général) : Au delà de la fiscalité, les entreprises ont tout intérêt à s’investir dans l’Art Contemporain en termes d’image et de performance. Les exemples sont nombreux d’entreprises qui utilisent le levier de l’art contemporain pour communiquer de manière originale comme Mazars, mécène de l’exposition « Gauguin l’alchimiste » ou la dernière collaboration d’Uniqlo avec l’artiste KAWS. Dans un autre registre, il a été démontré que l’art favorisait la performance des employés et renforçait la fierté et le sentiment d’appartenance à l’entreprise. Des gains de productivité sont donc a explorer pour les sociétés qui cherchent de nouvelles dynamiques en interne.

 

Et pour les particuliers ?

Ophélie Dantil : le principal avantage que je vois c’est la fiscalité avantageuse lors de la revente mais surtout, il offre plein d’autres possibilités en terme de transmission de patrimoine. Enfin les particuliers qui font des dons à des organismes dont la gestion est désintéressée et qui font la promotion de l’art.

 

Comment savoir sur quels artistes contemporains il faut investir ?

Nicolas Couturieux : Voila la question piège ! Nous y sommes….

Je vais commencer par l’essentiel à mes yeux : la démarche artistique, le cheminement de création, les intentions de l’artiste. A t-il amené quelque chose de nouveau ou s’est-il contenté de reprendre des travaux préexistants ? En clair, est-ce une création originale ou du déjà vu ?

De plus, avant d’acquérir l’œuvre d’un artiste, je conseille aux collectionneurs de regarder son actualité ; j’entend par là les institutions qui lui font confiance ainsi que les galeries qui le soutiennent ainsi que les publications. L’artiste est-il un artiste « local » ou est-il correctement représenté à l’international. Est-il coté, c’est à dire est que l’une de ses œuvres est déjà passée aux enchères publiques ?

Comme vous le voyez il y a beaucoup d’indices rationnels qui permettent de répondre à votre question, mais il ne faut pas perdre de vue que l’art est surtout un investissement plaisir et que les coups de cœur sont difficilement justifiables.

 

Quel conseil donneriez-vous à un novice ?

Nicolas Couturieux : De prendre son temps. Aujourd’hui grâce au tout online il est devenu facile de se documenter et de recouper les informations. N’hésitez pas à débattre avec des professionnels de l’art, sans oublier que c’est aussi un marché et qu’il est difficile pour les galeristes et les marchands d’être objectifs sur les artistes qu’ils défendent / vendent.

 

Et où peut-on vous trouver ?

Nous sommes situés au 29, rue Notre-Dame de Nazareth dans le 3ème arrondissement de Paris. Vous pouvez aussi nous suivre sur internet et les réseaux sociaux.

Contact :

Six PM – Conseil et Financement d’Oeuvres d’Art

+33(0)617768543

contact@agencesixpm.com

https://www.facebook.com/agencesixpm/

https://www.agencesixpm.com/

https://www.instagram.com/agencesixpm/

Une fois par mois,

Retrouvez les derniers articles parus sur le blog de
Franck Ladrière et ne ratez aucune information
pour réduire l’impact financier de l’impôt

en lui donnant du sens !