Guyane

Le souscripteur en Girardin Agricole : un contribuable responsable et solidaire, Par Franck Ladrière

La Girardin Agricole conçue par Dom Com Invest et Franck Ladrière est une vraie solution d’optimisation fiscale pour des contribuables exigeants et responsables. Mais qui sont-ils exactement ?

Si nous devions dresser le portrait type d’un contribuable associé dans une SAS Dom Com, nous dirions que celui-ci assure une saine gestion de son patrimoine, en intégrant parfaitement la fiscalité. Souvent sollicité pour souscrire à des produits engendrant des réductions d’impôt, il cherche d’abord des solutions adaptées à sa situation du moment mais  aussi à bénéficier de réduction d’impôts… tout en donnant un sens concret à son action.

Une démarche éthique et solidaire

En effet, à une époque où il est essentiel de donner du sens à ses actes, Dom Com Invest lui permet de maîtriser l’usage de tout ou partie de son impôt, de l’orienter vers des investissements utiles au développement économique de populations méritantes sous forme de subvention privée.

En pratique, c’est très simple : vous prenez une participation dans une ou plusieurs SAS Dom Com et vous la conservez pendant 5 ans. En échange de cette souscription, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt supérieure à votre apport financier. Celle-ci est acquise pour l’année en cours, et peut être répétée à chaque exercice fiscal.

Vous bénéficiez ainsi, chaque année, d’un gain de pouvoir d’achat supplémentaire en réduisant l’impact de votre impôt sur le revenu. Mais attention : la motivation d’un investisseur en Girardin Agricole est exclusivement fiscale. Le rendement apporté par l’opération correspond exactement à l’écart entre la réduction d’impôt acquise au titre de la participation dans une ou plusieurs SAS Dom Com et le montant de l’apport financier réalisé.

Une exigence de garanties et de transparence

En effet, alors que le débat médiatique sur l’Outre-mer est fréquemment axé sur les déviances du dispositif Girardin, il nous paraît essentiel d’informer les intéressés que les apports qu’ils réaliseront sont à fonds perdus, en échange d’une réduction de leur impôt.

Ce discours clair et transparent est le symbole même d’une éthique parfaitement maîtrisée chez Dom Com Invest. Chaque investisseur doit bénéficier des conseils et du suivi d’un professionnel reconnu, qui lui garantit également une transparence totale. Il doit avoir accès à tous les éléments du dossier.

Au-delà de cette transparence, il bénéficie également de garanties indispensables pour la bonne gestion de sa subvention d’investissement. Il y a d’abord la validation fiscale des investissements et de la structuration par les services de Bercy, déjà évoquée dans d’autres articles de ce blog.

Mais il y a aussi une véritable garantie financière. En dehors de votre apport financier initial, aucun nouvel appel de fonds ne vous sera demandé. Les exploitants agricoles guyanais bénéficiaires de la solution Girardin Agricole préfinancent les immobilisations. Ils les cèdent ensuite aux SAS Dom Com dont vous serez associé et engagent contractuellement leur responsabilité sur la bonne fin des opérations.

Aussi, après la signature du contrat, plus aucun flux financier n’intervient entre les SAS Dom Com et ces exploitants. Le crédit vendeur est remboursé par les 5 annuités de loyers par compensation comptable. Au niveau de la gestion des SAS, tous les frais sont couverts par Dom Com Invest pendant les 5 années d’exploitation, jusqu’à la sortie effective des investisseurs.

Dom Com Invest est mandatée par chaque contribuable pour la mise en place des opérations de subvention jusqu’à la sortie à 5 ans, avec une implication forte de la direction opérationnelle aux côtés de ses clients.

La solution Girardin Agricole apparaît donc comme une réelle opportunité pour qui veut maîtriser son impôt et gagner du pouvoir d’achat. Mais attention, cette formule n’est pas extensible. En effet, chaque projet demande du temps de mise en place car nous opérons une sélection rigoureuse. Et comme le veut la formule consacrée : « Il n’y en aura pas pour tout le monde ».

Franck Ladrière

Une fois par mois,

Retrouvez les derniers articles parus sur le blog de
Franck Ladrière et ne ratez aucune information
pour réduire l’impact financier de l’impôt

en lui donnant du sens !